> > Crédit immobilier : peu d'évolutions au niveau régional et national

Crédit immobilier : peu d'évolutions au niveau régional et national

À l'image des évaluations nationales, le baromètre des régions présenté par le courtier Empruntis fait état d'une quasi-stabilité des taux fixes et variables des crédits immobiliers. À part d'infimes changement, la situation n'as quasi pas évoluée depuis le mois d'avril.

L'Est reste la région la moins avantageuse

Avec des taux fixes à 4,20 % pour les crédits sur 15 ans et 4,45% pour les prêts sur 20 ans, l'Est reste la région la plus dure en terme de crédits immobiliers, loin devant le Sud Ouest . Présentée comme la région la plus avantageuse, le Sud Ouest présente des taux à 4,00 % sur 15 ans et 4,25 % sur 20 ans.

Au niveau national, le baromètre des taux présenté par le courtier en ligne Empruntis  fait état d'une situation apparemment inchangée depuis plusieurs mois. Seule évolution, les taux moyens enregistrés pour les prêts sur 7 ans ont diminué de 0,05 %.

Ainsi, au niveau national, Empruntis enregistre au 20 juillet  2011 des taux fixes moyens à :


  • 3,60 % pour les prêts sur 7 ans ;
  • 3,75 % pour les prêts sur 10 ans ;
  • 4,05 % pour les prêts sur 15 ans ;
  • 4,30 % pour les prêts sur 20 ans ;
  • 4,45 % pour les prêts sur 25 ans ;
  • et 4,90 % pour les prêts sur 30 ans.

La crise grecque dictera la marche à suivre

Faisant état de la bonne santé du marché immobilier français actuel, le courtier se prononce, dans un premier temps pour un maintien des taux actuels , allant même jusqu'à oser espérer une légère baisse en septembre.

Des prévisions qui s'avèrent très probables au vu de l'absence, a priori, d'effets de hausse du taux directeur de la Banque central européenne (BCE) sur les particuliers. Plus encore, les OAT semblent continuer leur descente, s'affichant à 3.29 % au 20 juillet, contre 3,74 % au 04 avril et 3,44 % au 1 juin 2011.

Un optimisme tout de suite réfréné par Empruntis. Selon Maël Bernier directrice de communication du groupe, les incertitudes grandissantes qui planent sur la stabilité de la zone euro nous obligent à quelques précautions dans nos prévisions. En effet, du traitement des crises grecque et italienne notamment dépendra l'évolution des obligations sur les marchés financiers et l'exposition des banques françaises".

Les conclusions du prochain sommet européen seront donc décisives pour l'avenir du marché immobilier.

Article publié le mercredi 20 juillet 2011 à 17:07 - © Credixis 2017

Articles liés

Crédit immobilier : le Sud-Ouest plus avantageux

Tous les experts s'accordent pour le dire, malgré la hausse des taux, continue depuis le mois de décembre, il n'est pas encore trop tard pour contracter un crédit immobilier. D'après le baromètre d'Empruntis, le Sud-Ouest présente les taux les plus avantageux. Lire l'article

Crédit immobilier : une hausse ralentie en avril

Après une nouvelle hausse significative des taux de crédits immobiliers au mois de mars, "entre +0,10 et +0,15 %", le courtier en ligne Empruntis prévoit un ralentissement de cette évolution en avril. Les spécialistes invoquent une anticipation de l'action européenne. Lire l'article

Immobilier : les taux de crédits et les prix augmentent au mois de mars

La tendance à la hausse se poursuit pour le secteur Immobilier. Tandis qu'Empruntis annonce une nouvelle augmentation des taux fixes de crédit, le journal spécialisé, de particulier à particulier, constate une augmentation des prix de vente dans grandes villes. Lire l'article