> > Crédit immobilier : les taux restent stables en février

Crédit immobilier : les taux restent stables en février

Contrairement aux dernières attentes, les taux des crédits immobiliers n'ont que peu bougé en ce début 2012. Période faste pour la concurrence, les prochains mois ne devraient pas connaitre de grands bouleversements.

Crédit immobilier : les taux restent stables en février

Pas de grand changement pour le début de l'année 2012

Appréhendée par la plupart des spécialistes et courtiers, l'effet de la crise économique, marquée en France par une diminution de sa note souveraine, n'aura finalement eu que peu d'effet sur l'évolution des taux fixes des crédits immobiliers.

Selon le courtier en ligne Empruntis, au 10 février, les taux fixes moyens s'établissent ainsi à :

  • 3,55 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,70 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 4,00 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 4,25 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 4,55 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 5,0 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Le constat est le même pour le courtier et comparateur meilleurtaux.com.

Pour les "bons" dossiers, c'est-à-dire avec des taux "inférieurs" aux taux moyens constatés auprès de [ses] partenaires bancaires", Meilleur taux enregistre au 03 février :

  • des taux fixes à 3,40 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,50 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,90 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 4,20 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 4,40 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 4,81 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Une concurrence accrue à l'arrivée du printemps

S'il reste encore plus d'un mois avant l'arrivée du printemps, période la plus faste pour le marché immobilier, les banques sont déjà sur le qui-vive.

"Pour les semaines qui viennent, les taux devraient rester stables [...] ; mais en cette période troublée, toutes les enseignes ne sont pas également agressives, certaines ne disposant que d'une marge de manoeuvre très limitée, il ne faut donc pas hésiter à les mettre en concurrence" annonce ainsi Maël Bernier d'Empruntis.

"Si 45 % des banques affichent des baisses – de 0,15 point en moyenne – 31 % ne présentent aucune évolution et seules 24 % font état d'une hausse des taux, de 0,07 point en moyenne. Certaines banques cherchent donc à tirer leur épingle du jeu tout en restant rigoureuses sur les critères d'octroi" précise de son côté Sandrine Allonier de meilleurtaux.com.

Quoiqu'il en soit, l'ensemble des analystes reste positionné sur une hausse générale des taux en 2012, un "scénario de hausse progressive", "inévitable à moyen terme" selon Maël Bernier.

Article publié le vendredi 10 février 2012 à 15:02 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit immobilier : les taux toujours stables à la mi-juin

Confirmant les dernières prévisions, les taux moyens des crédits immobilier n'ont quasiment pas bougé par rapport au mois de mai. Quelques baisses très légères ont été enregistrées dans certaines régions. Lire l'article

Crédit immobilier : une hausse ralentie en avril

Après une nouvelle hausse significative des taux de crédits immobiliers au mois de mars, "entre +0,10 et +0,15 %", le courtier en ligne Empruntis prévoit un ralentissement de cette évolution en avril. Les spécialistes invoquent une anticipation de l'action européenne. Lire l'article

Immobilier : forte hausse des taux de crédit en janvier

D'après les dernières données du courtier Empruntis, les taux des crédits immobiliers ont très fortement augmenté en l'espace de deux mois. Les taux proposés par l'OAT et les bons résultats des banques en seraient la cause. Lire l'article