> > Crédit immobilier : les montants en baisse en 2012

Crédit immobilier : les montants en baisse en 2012

Selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, le montant des crédits immobiliers aurait diminué de 5 % en 2011 par rapport à 2010. L'Observatoire s'attend à une nouvelle baisse en 2012.

Crédit immobilier : les montants en baisse en 2012

160 milliards d'euros distribués en 2011

Confirmant les différentes prévisions réalisées jusque là (Notaires de France, courtiers, etc.), l'Observatoire Crédit Logement/CSA, s'attend également à une année 2012 difficile pour le crédit immobilier.

D'après l'économiste Michel Mouillart, auteur de l'étude, la situation aurait commencé à se dégrader en 2011. Sur l'année l'étude fait état d'un montant total de 160 milliards d'euros au titre des crédits immobiliers.

L'année précédente 2010, le montant enregistré était de 168 milliards d'euros.

Pour l'année 2012, les prêts à l'habitat devraient représenter quelques 130 milliards d'euros, en dessous donc des sommes enregistrées pour 2008 (140 milliards).

La diminution des avantages fiscaux en partie responsable

Pour M. Mouillard, trois facteurs expliquent cette baisse de 5 % entre 2011 et 2010. Les mêmes raison qui devraient conduire à une diminution de 20 % des sommes prêtées en 2012.

Dans un premier temps, les demandes devraient être moins nombreuses. Selon l'étude cette baisse serait intrinsèquement liée à la diminution des avantages fiscaux et à la hausse annoncée des taux fixes des prêts immobiliers.

Au sujet des "avantages" précités, l'étude met surtout en évidence l'effet d'une "forte baisse de l'avantage fiscal "Scellier" pour les investisseurs acquérant des habitations neuves pour les louer".

Enfin, "la suppression du prêt à taux zéro plus (PTZ+) pour les achats de logements anciens" devrait également jouer sur cette diminution des demandes cette année.

Les taux en hausse et les durées d'emprunts raccourcis

Annoncés à la hausse depuis décembre, les taux fixes des crédits immobiliers devraient poursuivre sur cette tendance ces prochains mois.

"En décembre 2011, les taux ont repris 7 points de base pour s'établir à 3.93 % en moyenne, soit 3.93 % pour l'accession dans le neuf et 3.97 % dans l'ancien" constatait ainsi l'Observatoire début janvier.

Sur la durée moyenne des emprunts contractés, là encore le mouvement général en 2012 devrait suivre celui enregistré ces derniers mois, c'est-à-dire une favorisation des crédits à moyen terme (aux alentour de 15 ans) au détriment de ceux à long terme (20 ans et plus).

Article publié le vendredi 27 janvier 2012 à 15:01 - © Credixis 2018

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit immobilier : les taux fixes en moyenne à 3,90 % en juillet 2011

D'après les dernières études de l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux fixes auraient gagné en moyenne 5 points par mois au deuxième trimestre (T2) 2011. Une évolution beaucoup plus ralentie qu'au 1er trimestre. Lire l'article

Crédit immobilier : une baisse des demandes contredite

Confirmant une hausse des taux fixes des crédits immobiliers en avril, l'Observatoire Crédit Logement/CSA nie la baisse de demandes enregistrée au 1er trimestre par la Banque de France (BdF). Lire l'article

La renégociation de prêt fait carton plein !

Avec des taux de crédit immobilier en chute libre, les particuliers se ruent vers la renégociation de prêt. Le but n'est pas forcément de réduire le montant des échéances mensuelles mais plutôt de raccourcir la durée des prêts. Lire l'article