> > Crédit immobilier : la hausse des taux va se poursuivre

Crédit immobilier : la hausse des taux va se poursuivre

Après un plus bas niveau historique atteint en octobre 2010, les taux d'emprunt immobiliers remontent à grande vitesse affichant +0,5% en trois mois. Et la tendance haussière devrait se poursuivre selon la Banque Centrale Européenne (BCE).

Début mars 2011, la Banque Centrale Européenne (BCE) par la voix de son président, Jean-Claude Trichet, a émis un avertissement : Si les taux d'intérêt directeurs ont été inchangés, une hausse possible est à prévoir dès le mois d'avril. Bien évidemment, cette hausse devrait impacter directement les taux d'emprunts des particuliers. L'annonce de cette « possible hausse » a contribué dès ces derniers jours à mettre les taux obligataires en ébullition.

Ainsi, le taux des OAT à 15 ans a augmenté en l'espace d'une journée de 3,88% à 3,95%. Sachant que ce taux sert de référence pour les taux de prêts immobiliers, les répercussions par les banques ne vont pas tarder à se manifester. Pourquoi une telle réactivité des banques ? En fait, pendant la baisse fantastique des taux en 2009, les banques ont largement rogné sur leurs marges pour mieux gagner de nouveaux clients et faire face à la concurrence. Les temps étant à l'hésitation pour les acheteurs de biens immobiliers, les banques ont ainsi choisi d'accompagner leurs clients avec des taux attractifs. Mais alors que les taux directeurs des OAT commençaient à reprendre à la hausse, les banques n'ont pu tenir longtemps dans leur stratégie concurrentielle. Empruntant l'argent plus cher, il n'était bientôt plus possible de maintenir les taux artificiellement bas !

Face à cette nouvelle donne, les banques ont renoué avec la hausse de leurs taux d'emprunt. En l'espace de trois mois, le rattrapage s'est orchestré. Ceci explique pourquoi les taux proposés ont grimpé subitement de 0,5% depuis octobre 2010. Cela va-t-il durer ? Certainement, mais à une échelle moindre prédisent les experts du secteur. Déjà en février, la hausse s'est faite plus raisonnable à +0,05%.

Article publié le vendredi 11 mars 2011 à 09:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Baisser de rideau pour la chute des taux de crédit immobilier ?

S'ils ont encore enregistré une diminution au cours du mois, les prévisions s'annoncent moins radieuses pour la fin de l'année. Une hausse allant de 0,3 à 0,4 % est ainsi prévue... Lire l'article

Crédit immobilier : des taux toujours plus attractifs

La concurrence féroce existant entre les banques a le mérite de faire des heureux. En l'occurrence, les futurs propriétaires ou locataires, qui bénéficient ce mois-ci de taux d'intérêt fixes (encore) revus à la baisse. Lire l'article

Crédit immobilier : la baisse des taux se poursuit en juillet

Selon les derniers chiffres de l'Observatoire Crédit Logement/CSA publiés début août, les taux des crédits immobiliers ont continué de baisser en juillet pour atteindre une moyenne de 3,39%. Lire l'article