> > Crédit Immobilier : la baisse salvatrice du taux directeur de la BCE

Crédit Immobilier : la baisse salvatrice du taux directeur de la BCE

Jeudi dernier, la banque centrale européenne a annoncé la baisse de son principal de taux directeur à 1,25 %. Sans forcément induire une baisse des taux de crédits immobiliers, cette annonce devrait éviter une hausse des dits taux.

Crédit Immobilier : la baisse salvatrice du taux directeur de la BCE

Pas d'effet majeur sur les crédits aux particuliers?

Dans un contexte économique toujours tendu , la Banque centrale européenne (BCE) a souhaité donner plus de marges d'actions aux organismes bancaires, en abaissant sont principal taux directeur. Ce jeudi 03 novembre, le tout nouveau chef de la BCE, Mario Draghi a ainsi annoncé une baisse de ce taux de 0,25 points, le faisant donc passer de 1,5 à 1,25 %.

D'habitude influencés par les évolutions des valeurs des obligations assimilables du trésor (OAT) et du principal taux directeur de la BCE, les taux moyens des crédits immobiliers accordés aux particuliers ne devraient pourtant pas évoluer dans les prochains mois.

Concrètement, l'évolution du taux de la BCE influe indirectement sur les crédits immobiliers. En premier lieu ce sont les banques qui vont donc bénéficier de cette baisse. Avec un taux directeur plus faible elles peuvent emprunter sur les marchés européens à des conditions plus favorables. Les transactions inter-établissements sont également favorisées.

Ainsi , avec une diminution de son taux directeur, la BCE, soulage un peu les banques de leur fardeau. Un soulagement  qui ne devrait cependant pas être répercuté sur les particuliers de manière très significative, tant la mobilisation des banques va être importante ces prochains mois.

Pour mémoire, les banques européennes se doivent, en vertu du plan européen anti-crise et des normes dites de Bâle III, de se recapitaliser, d'augmenter leur fonds propres, mais sans mobilisation des contribuables.

Pour Maël Bernier du courtier  Empruntis, il est donc "peu probable que cela est un effet sur les taux des crédits aux particuliers". Ces dernières devront donc profiter de cette baisse pour "renflouer leurs caisses" plutôt que repartir sur un cycle plus favorable pour les clients comme une baisse des taux fixes de crédits immobiliers par exemple.

Les experts se disent néanmoins plus confiants pour le marché, écartant désormais une hausse prochaine, auparavant possible de ces taux.

"Il est juste et important de préciser que sans cette baisse annoncée jeudi, nous craignions auparavant des légères hausses pour les semaines à venir. Cette décision garantit donc aux particuliers une stabilité des taux jusqu'à la fin de l'année" déclare ainsi le courtier en ligne.

Article publié le mardi 08 novembre 2011 à 16:11 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Hausse du taux d'intérêt directeur de la BCE à 1,25 %

Comme prévu, la BCE a augmenté son taux directeur à 1,25 % le jeudi 7 avril. Bien que pressentie depuis quelque mois, l'annonce de cette hausse divise les pays européens. Applaudie par l'Allemagne cette augmentation risque de faire des dégâts en Espagne. Lire l'article

La BCE maintient son taux de refinancement à 1 %

La Banque centrale européenne a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs. Le plus essentiel d'entre eux persiste et signe, en s'établissant toujours à 1 %. Cela dure depuis mai 2009... Lire l'article

Il contracte un prêt de 117 000 euros... et devra en rembourser le triple !

En sollicitant un crédit immobilier sur 40 ans, cet habitant du Tarn n'avait pas conscience des problèmes à venir. Il tente aujourd'hui de renégocier son prêt, mais la mission s'annonce périlleuse... Lire l'article