> > Crédit immobilier : des taux encore faibles à la rentrée ?

Crédit immobilier : des taux encore faibles à la rentrée ?

Au mois de juin, l'ensemble des banques et organismes spécialisés observe une nouvelle baisse des taux d'intérêt appliqués aux crédits immobiliers. Pour les semaines et mois à venir, la plupart des spécialistes envisagent soit une nouvelle baisse, soit une stabilité de ces taux. Petit tour d'horizon des analyses de courtiers.

Crédit immobilier : des taux encore faibles à la rentrée ?

Des taux encore en baisse en juin

Jamais à ce jour, les taux d'intérêt des crédits immobiliers n'avaient été aussi bas. Après un mois de mai historiquement faible, les banques et courtiers ont observé une nouvelle baisse des taux en juin.

Dans son enquête mensuelle, reprise par la revue spécialisée lemoniteur.fr, l'Observatoire Crédit Logement/CSA évoque un taux moyen à 2,81 % pour une durée d'engagement moyenne de 206 mois (soit 17 ans et 2 mois). En parallèle, le niveau moyen de l'apport personnel des emprunteurs est en hausse sur les six premiers mois de l'année.

Les courtiers en ligne partagent ce constat. Le baromètre des taux présenté par Empruntis.com affiche ainsi des baisses allant de 0,10 à 0,15 % entre le 5 juin et le 7 juillet 2014, avec des taux moyens à :

  • 2,25 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 2,45 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 2,70 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,00 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 3,45 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • 4,25 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Pour son principal concurrent, le courtier MeilleurTaux.com, la baisse observée est beaucoup plus timide pour les « bons » dossiers. Le baromètre présenté par le courtier au 30 juin est quasi similaire à celui du 6 juin.

Des taux faibles tout l'été et à la rentrée

En modifiant son principal taux directeur, la Banque centrale européenne (BCE) donne un peu la direction à suivre aux banques centrales nationales, ainsi qu'aux différents organismes bancaires nationaux. Le jeudi 3 juillet, la BCE a annoncé qu'elle ne modifierait pas ce taux pour le mois courant, maintenant celui-ci à un taux également très faible (0,15 %).

Pour les courtiers, cette décision amènera les banques à proposer des taux stables, voire plus faibles, encore qu'actuellement. L'été étant par ailleurs une saison généralement calme pour le prêt au logement, il n'y a pas de grand changement à attendre cet été.

(Crédits image : Flickr - Images_of_Money /CC-by-2.0)

Article publié le lundi 07 juillet 2014 à 16:07 - © Credixis 2017

Articles liés

Crédit immobilier : du jamais vu depuis l'après-guerre !

Selon les chiffres établis par l'Observatoire du Crédit Logement/CSA, les taux d'emprunt sont actuellement à leur plus bas niveau depuis une soixantaine d'années. Lire l'article

Crédit immobilier : des taux toujours plus attractifs

La concurrence féroce existant entre les banques a le mérite de faire des heureux. En l'occurrence, les futurs propriétaires ou locataires, qui bénéficient ce mois-ci de taux d'intérêt fixes (encore) revus à la baisse. Lire l'article

Renégociation de crédit : est-ce le bon moment ?

Alors que les taux d'intérêt sur les prêts immobiliers sont au plus bas, de nombreux emprunteurs se posent légitimement la question : est-ce qu'ils ont intérêt à renégocier leur crédit ? Lire l'article