> > Crédit immobilier : baisse sous tension des taux en septembre

Crédit immobilier : baisse sous tension des taux en septembre

Selon les dernières analyses des principaux courtiers en ligne, les taux fixes des crédits immobiliers seraient inscrits une nouvelle fois à la baisse début septembre. Des tensions de plus en grandes se font sentir dans les relations interbancaires.

Crédit immobilier : baisse sous tension des taux en septembre

Un mouvement toujours orienté à la baisse

Malgré un contexte bancaire très instable, les spécialistes du courtage en ligne, Empruntis et Meilleurtaux observent une nouvelle baisse des taux fixes des crédits immobiliers appliqués par leurs partenaires.

Ainsi, selon son dernier barème national arrêté au 24 août, Meilleurtaux affiche, pour les « bons dossiers » d'emprunteur, un taux fixe moyen de :

  • 2,80 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,09 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,45 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,55 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 3,85 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 4,50 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Du côté d'Empruntis, si les taux affichés varient par rapport à son concurrent, une baisse est également constatée. Le 6 septembre, le groupe affiche ainsi chez ses partenaires un taux fixe moyen de :

  • 3,00 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,15 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,45 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,80 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 4,25 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 4,65 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Une tension interbancaire dominante

Marqués par les aléas des décisions économiques nationales et internationales, les barèmes proposés par les banques restent très instables.

Dans son analyse mensuelle nationale, Empruntis estime ainsi que « le mois de septembre peut être considéré à “hauts risques”, car les relations interbancaires se tendent davantage et si, pour l'heure, le robinet du crédit n'est absolument pas fermé, à moyen terme rien ne dit que la situation ne pourrait pas changer ».

La situation est d'autant plus tendue que d'importantes décisions européennes doivent être prises ces prochains jours.

Réuni ce jeudi 6 septembre 2012, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé le maintien de son taux principal directeur à 0,75 %. Une nouvelle qui devrait apporter un soupçon d'équilibre sur les taux nationaux.

Article publié le jeudi 06 septembre 2012 à 18:09 - © Credixis 2017

Votre projet de crédit hypothécaire

Vous avez un projet de crédit hypothécaire ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "crédit hypothécaire" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédits immobiliers : des taux faibles au mois de mai

Crédits immobiliers : des taux faibles au mois de mai En accord avec les prévisions effectuées ces derniers mois, les taux fixes des crédits immobiliers ont nettement baissé au mois d'avril. Pour les courtiers, cette situation devrait perdurer, mais la vigilance reste de mise. Lire l'article

Crédit immobilier : légère baisse des taux pour le mois d'avril

Crédit immobilier : légère baisse des taux pour le mois d'avril Comme annoncé le mois dernier, les taux fixes moyens des crédits immobiliers pointent à la baisse en ce début avril. De l'ordre de 0,05 à 0,1 point, cette baisse porte essentiellement sur les taux des prêtes d'une durée supérieure à 15 ans. Lire l'article

Crédit immobilier, des écarts régionaux plus grands

De manière inégale selon les régions, la remontée des taux de crédits immobiliers suit pourtant les prévisions. Comme en avril la hausse se veut légèrement ralentir à ce jour. De son côté l'INSEE réfute l'existence d'une bulle spéculative immobilière. Lire l'article