> > Crédit immobilier : l'allongement de la durée d'emprunt se généralise

Crédit immobilier : l'allongement de la durée d'emprunt se généralise

Alors que les taux des prêts immobiliers repartent à la hausse depuis la fin 2010, les emprunteurs d'aujourd'hui n'ont d'autre choix que d'allonger leur durée d'emprunt pour faire face à la hausse des prix de l'immobilier.

La hausse des prix et des taux responsables

Selon les derniers chiffres communiqués par l'Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Crédit Logement/CSA, la durée d'emprunt repart clairement à la hausse depuis le début de l'année.

Ce phénomène est du à deux principales causes : les prix de l'immobilier sont nettement repartis à la hausse depuis la fin 2010 à Paris mais aussi dans certaines villes de province, et les taux d'emprunt ont dans le même temps repris également à la hausse (+10 points de base en moyenne par mois depuis fin 2010).

Ces deux facteurs défavorables conjugués obligent les acheteurs à revoir leurs plans de financement. Et quand le budget est juste, l'un des rares leviers possible reste l'allongement de la durée d'emprunt.

Une durée d'emprunts moyenne de 215 mois

Ainsi, selon les derniers chiffres de l'Observatoire Crédit Logement / CSA, la durée des prêts s'est établie en moyenne au 1er trimestre 2011 à 215 mois (246 mois pour l'accession dans le neuf et 231 mois pour l'accession dans l'ancien) contre 210 mois en moyenne en novembre 2010.

« Le mouvement de remontée des durées s'est amplifié depuis le début de l'année 2011 : pour une durée moyenne de 215 mois (et même 217 mois en mars 2011), l'évolution est rapide. L'impact de la remontée des taux sur la solvabilité de la demande a donc pu être compensé par l'allongement des durées » analyse l'Observatoire.

Parmi les emprunteurs les plus touchés par ce phénomène, l'on trouve assez logiquement les jeunes et les ménages à revenus modestes. « Depuis le début de l'année 2011, 67,6 % des moins de 35 ans se sont endettés sur 20 ans et plus, et 34,2 % sur 25 ans et plus » précise l'Observatoire. Des chiffres largement supérieurs à ceux de 2001 : cette année là en effet, les moins de 35 ans n'étaient que 20,9 % à s'endetter pour 20 ans et plus.

Article publié le jeudi 28 avril 2011 à 12:04 - © Credixis 2017

Articles liés

Crédit immobilier : une baisse des demandes contredite

Confirmant une hausse des taux fixes des crédits immobiliers en avril, l'Observatoire Crédit Logement/CSA nie la baisse de demandes enregistrée au 1er trimestre par la Banque de France (BdF). Lire l'article

Crédit immobilier : la hausse des taux se confirme

Dans un récent communiqué, l'Observatoire Crédit Logement / CSA confirme la hausse des taux des crédits immobiliers pour le premier trimestre 2011. Lire l'article

La renégociation de prêt fait carton plein !

Avec des taux de crédit immobilier en chute libre, les particuliers se ruent vers la renégociation de prêt. Le but n'est pas forcément de réduire le montant des échéances mensuelles mais plutôt de raccourcir la durée des prêts. Lire l'article