> > Crédit immobilier : 1/4 des français privilégient les courtiers

Crédit immobilier : 1/4 des français privilégient les courtiers

Les courtiers dameraient ils le pion aux banques ? Selon une enquête réalisée pour le courtier Meilleurtaux.com , 23 % des français seraient plus favorable à souscrire un crédit immobilier auprès d'un courtier plutôt qu'auprès d'une banque.

Crédit immobilier : 1/4 des français privilégient les courtiers

Des taux plus compétitifs

Selon une étude SNF Sofres réalisée en mai 2011, près d'un quart des français (23 %), préféreraient "faire appel à un courtier plutôt qu'à une banque pour trouver un financement" immobilier.  En 2010, 17,1% des crédits immobilier alloués l'ont été par l'intermédiaire d un courtier.  Pour l'année 2011, le courtier en ligne Meilleurtaux.com, par ailleurs commanditaire de l'étude, mise sur une part de 20 %.

Pour expliquer ce phénomène, l'étude fait ressortir trois principaux arguments Pour 69 % des personnes préférant faire appel à un courtier, c'est l'aspect compétitivité des taux qui rentre en vigueur. Pour 68 % faire appel à un courtier permet de gagner énormément de temps en procédures. Enfin, 66 % se disent potentiellement séduits par l'offre de conseils apportée?

"Si un tiers des banques ont baissé leur taux en septembre, d'un établissement à l'autre les taux varient fortement avec jusqu'à 0,70 point d'écart pour un même profil d'emprunteur. D'où l'intérêt de faire jouer la concurrence pour trouver la meilleure offre" explique Meilleurtaux.

Pour le groupe :"L'offre de crédits s'est complexifiée ces dernières années avec l'émergence des taux variables, les nouveaux prêts aidés, la libéralisation de l'assurance de prêt... C'est pourquoi les particuliers ont un besoin croissant d'expertise. Notre rôle est de les conseiller au mieux pour trouver la meilleure solution globale de financement et de les accompagner jusqu'au bout de leur projet immobilier".

Dans le détail, l'étude dévoilée à l'occasion du Salon Immobilier de Paris fait état d'un plus grand engouement (27 %) pour les courtiers de la part des catégories socio-professionnels dites supérieures ou CSP+ , à savoir les cadres, les chefs d'entreprise, les commerçants, les professions libérales, etc. Chez les moins de 35 ans, cette proportion s'élève à 26 % "contre seulement 14 % des 50 ans et plus".

Article publié le mercredi 21 septembre 2011 à 16:09 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit immobilier : les banques se montrent plus strictes

Crédit immobilier : les banques se montrent plus strictes Observée par certains courtiers, la baisse des taux de crédits immobilier ne fait pourtant pas l'unanimité, certains se prononçant plus sur une stabilité. Tous s'accordent toutefois sur un point, les banques se montrent plus prudentes et plus strictes sur les dossiers. Lire l'article

Crédit immobilier : la hausse des taux va se poursuivre

Après un plus bas niveau historique atteint en octobre 2010, les taux d'emprunt immobiliers remontent à grande vitesse affichant +0,5% en trois mois. Et la tendance haussière devrait se poursuivre selon la Banque Centrale Européenne (BCE). Lire l'article

Les avantages et inconvénients de la baisse des taux dans l'immobilier

La baisse historique de ces derniers mois engendre évidemment de bonnes nouvelles pour les emprunteurs, mais est aussi annonciatrice des difficultés à venir. Lire l'article