> > Crédit consommation : les analystes craignent un début d'inflexion

Crédit consommation : les analystes craignent un début d'inflexion

En hausse de + 8,9 % au premier trimestre, la production de crédits à la consommation s'est stabilisée au mois d'avril selon l'ASF. Assommés par un net ralentissement des prêts personnels et financements automobiles, les experts craignent un retour à la baisse.

La fin d'une hausse ?

Enregistrant  une hausse  des productions de crédits de seulement 0,5 % au mois d'avril,  l'association française des sociétés financières (ASF) imagine le pire. Depuis octobre 2010, "les crédits conso " étaient à la fête avec une progression générale forte et continue. Sur trois mois, cette production est donc en hausse de 5,7% alors qu'elle était de 8,9 % au premier trimestre.

Les prêts personnels très nettement ralentis

Dans le détail, l'ASF tire un triste bilan de ce mois d'avril.  Ainsi le crédit renouvelable continue sa chute plus moins attendue, au vue des récentes réformes de régulation des crédits à la consommation visant à lutter contre le surendettement. L'ASF estime ainsi une chute de ces crédits renouvelables à - 3,8 % sur un an contre -1 % le mois dernier.

Beaucoup plus inattendu, un net ralentissement des productions de crédits pour l'achat de voiture neuve ainsi que de prêts personnels a été également observé pour ce mois d'avril.

Ainsi la production de crédits liés à l'acquisition d'automobile neuve s'élève à + 5,3 % sur an, alors que sur les trois mois précédents elle s'établissait à + 18,7 % en moyenne. Pour l'association, cette évolution marque la fin des effets des "nombreuses opérations initiées en décembre dernier, juste avant l'arrêt des mesures de soutien du marché automobile". Parallèlement, la catégorie des prêts personnels est également à la traine avec une augmentation sur 12 mois de + 9,7 % en avril , contre une moyenne de +26,1 % au 1er trimestre.

Ces deux catégories étant les perçues comme les "locomotives " du secteur, leurs ralentissements laisse craindre le pire pour les experts, ASF en tête. "out paraît donc se mettre en place pour laisser craindre un début d'inflexion de tendance plutôt qu'une simple pause dans la croissance".

L'ASF créée en 1984 représente aujourd'hui, par l'ensemble de ses adhérents près de 60 % de l'activité "crédits à la consommation".

Article publié le vendredi 27 mai 2011 à 15:05 - © Credixis 2018

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit à la consommation : hausse de la production "en trompe- l'oeil" en mai

Malgré une hausse de près de 5,6 % sur un an, au mois de mai 2011, la production de crédits à la consommation reste ralentie selon les dernières données de l'association française des sociétés financières. Lire l'article

Crédit conso : la production en hausse de 9.3% en août

Selon les dernières statistiques de l'Association des sociétés financières (ASF), la production de crédits à la consommation enregistre en août une hausse de 9,3% par rapport à la même période en 2009. Lire l'article

Crédit à la consommation : le retour de la confiance ?

La production de crédits à la consommation repart à la hausse au deuxième trimestre 2010 après 6 trimestres de recul... Lire l'article