> > Consommation : les dépenses ont augmenté de 0,4 % en mai

Consommation : les dépenses ont augmenté de 0,4 % en mai

La consommation de ménage en biens a été de nouveau positive au mois de mai (+0,4 %). Pour l'Insee, cette hausse est essentiellement due aux achats de textile-cuir. Les dépenses en énergie sont en revanche en net recul.

Consommation : les dépenses ont augmenté de 0,4 % en mai

Une hausse des dépenses de 0,6 % sur un an

Après une hausse au mois d'avril de 0,7 % après révision, l'institut national de la statistique (Insee) observe une nouvelle hausse des dépenses des ménages en biens au mois de mai 2012.

Représentant un total de 41,919 milliards d'euros chaînés, le volume de consommation progresse ainsi de 0,4 % sur un mois et de 0,6 % sur un an (de mai 2011 à mai 2012).

Une nouvelle fois, l'Insee explique ces variations par les variations météorologiques particulières et saisonnières.

Les dépenses énergétiques et alimentaires en baisse

A contrario des mois précédents où l'évolution des dépenses énergétiques marquait la tendance générale, les statisticiens notent cette fois-ci une évolution contraire. Les dépenses alimentaires sont également en repli, que ce soit sur le mois (-0,3 %) que sur l'année (-1,8 %).

Avec un volume de consommation de 6,546 milliards d'euros chaînés au mois de mai, les dépenses en énergie ont reculé de 3,3 % en mai, après une hausse de 11,1 % en avril. Sur un an, ces dépenses restent orientées à la hausse (+5,8 %).

Pour l'Insee, la « vive hausse » enregistrée au mois d'avril est principalement « due à des températures inférieures aux normales saisonnières » entrainant donc une hausse de la consommation de chauffage et d'électricité. Au mois de mai, la consommation énergétique parait plus « normale » pour la saison.

La consommation en biens fabriqués augmente de 2,6 %

Représentant plus de 20,7 milliards d'euros, les dépenses en biens fabriqués ont nettement augmenté par rapport au mois précédent (+0,6 %). Au mois d'avril, ces dépenses affichaient un recul de 2,3 %. Au final, sur un an les dépenses de consommation des ménages en biens fabriqués augmentent de 0,6 % en volume.

Dans le détail, l'évolution la plus importante pour ce type de biens est marquée par le textile-cuir. L'Insee constate, ici, une sorte de report des dépenses entre avril et mai.

« Après une forte baisse en avril, probablement liée à une météo peu propice aux achats de vêtements de printemps-été, les achats de textile-cuir rebondissent fortement en mai », rapporte ainsi l'institut.

Sur un mois, ces dépenses ont progressé de 11,1 %, après un recul de 9,9 % en avril, mais restent en repli sur un an (-2,1 %).

Article publié le vendredi 29 juin 2012 à 10:06 - © Credixis 2017

Articles liés

La consommation des ménages en baisse pour le 3ème mois consécutif

D'après les dernière donnée de l'INSEE publiées ce jeudi, la consommation des ménages en baisse pour le troisième mois consécutif (-0,8 % en mai), pourrait bien devenir un frein à la croissance française. Lire l'article

Consommation : le moral des français reste faible

D'après les données de l'Insee, les ménages français restent pessimistes quant à l'évolution de leur pouvoir d'achat, et du marché de l'emploi. Face au spectre de l'inflation et du chômage, les français consomment avec modération. Lire l'article

France : hausse de la consommation de 2,8 % en novembre

D'après les données de l'Insee publiées jeudi, la consommation des ménages en produits facturés a augmenté de 2,8 % en novembre. Au mois d'octobre, elle avait diminué de 0,6 %. Pour le gouvernement, il s'agit d'un niveau "historiquement élevé". Lire l'article