> > Consommation : le PIB en hausse de 0,2 % au 4e trimestre 2011

Consommation : le PIB en hausse de 0,2 % au 4e trimestre 2011

Au quatrième trimestre 2011, le PIB français a légèrement augmenté tandis que le pouvoir d'achat des ménages est, dans l'ensemble resté stable, constate l'INSEE. Sur l'année le PIB a augmenté de 1,7 % et le pouvoir d'achat de 1,1 %.

Consommation : le PIB en hausse de 0,2 % au 4e trimestre 2011

En 2011, le PIB a gagné 1,7 % sur un an

Ce mercredi 28 mars 2012, l'institut national de la statistique (INSEE) a publié les dernières données relatives au Produit Intérieur Brut (PIB) français et au pouvoir d'achat des ménages pour l'année 2011.

Sur le premier point, l'INSEE note un très léger ralentissement au 4e trimestre avec une hausse de seulement 0,2 %.

Sur l'année cette évolution est restée globalement positive, avec une augmentation de 0,9 % au premier trimestre, une évolution nulle (0,0 %) au second trimestre et une nouvelle augmentation au troisième trimestre de 0,3 %.

Au total et sur un an, le PIB aura crû de 1,7 % en 2011, soit 0,3 point de plus qu'en 2010 (+ 1,4 %).

Le pouvoir d'achat des ménages est resté stable fin 2011

Selon l'INSEE, le pouvoir d'achat du revenu disponible brut (RDB) des ménages est pour sa part resté stable au quatrième trimestre 2011 (+0,0 %). En hausse au premier et second trimestre respectivement + 0,1 et +0,6 %, ce pouvoir d'achat avait légèrement reculé au troisième trimestre (- 0,1 %).

Sur un an, le pouvoir d'achat du RDB aura ainsi augmenté de 1,1 % en 2011, contre +0,8 % en 2010. "Mesuré par unité de consommation, ce qui permet de le ramener à un niveau individuel, il a augmenté de 0,4 % (après +0,1 % en 2010)" précise l'INSEE.

La balance import-export reste positive en 2011

Dans son analyse l'INSEE constate que "la demande intérieure finale (hors stocks) contribue positivement à la croissance du PIB".

"L'activité est par ailleurs soutenue par les échanges extérieurs dont le solde contribue de nouveau positivement à la croissance" ajoute l'Institut.

En effet, beaucoup plus réduite en 2011 qu'en 2010, l'exportation est restée positive sur l'année 2011 à +5,0 % contre +9,3 % en 2010. En parallèle la croissance des importations est passée de +8,3 % en 2010 à + 4,8 % en 2011.

On notera également le net ralentissement des dépenses de consommation des ménages à seulement +0,3 % en 2011 contre +1,3 % en 2010.

Article publié le mercredi 28 mars 2012 à 12:03 - © Credixis 2017

Articles liés

L'Insee prévoit une croissance à 2,1 % d'ici la fin de l'année

Dans ses dernières prévisions publiées ce jeudi, l'Insee se positionne sur une croissance de l'ordre de 2,1% pour la fin de l'année 2011 soit légèrement plus que le gouvernement. Selon l'étude, le deuxième trimestre devrait pourtant être très peu productif. Lire l'article

Consommation : le moral des français reste faible

D'après les données de l'Insee, les ménages français restent pessimistes quant à l'évolution de leur pouvoir d'achat, et du marché de l'emploi. Face au spectre de l'inflation et du chômage, les français consomment avec modération. Lire l'article

France : hausse de la consommation de 2,8 % en novembre

D'après les données de l'Insee publiées jeudi, la consommation des ménages en produits facturés a augmenté de 2,8 % en novembre. Au mois d'octobre, elle avait diminué de 0,6 %. Pour le gouvernement, il s'agit d'un niveau "historiquement élevé". Lire l'article