> > Consommation : le moral des français reste faible

Consommation : le moral des français reste faible

D'après les données de l'Insee, les ménages français restent pessimistes quant à l'évolution de leur pouvoir d'achat, et du marché de l'emploi. Face au spectre de l'inflation et du chômage, les français consomment avec modération.

Une crainte de l'inflation malgré la baisse de prix

Au mois de janvier, l'indice des prix à la consommation (IPC) était en légère diminution de 0,2 % en janvier. Pour autant, les ménages sont plus nombreux à craindre une baisse de leur pouvoir d'achat.

Cette tendance se confirme à long terme, en effet selon l'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) "en février, les ménages sont nombreux à estimer que l'inflation passée a augmenté (+8 points). Leur opinion en matière d'inflation future est également à la hausse (+8 points). Ces deux soldes sont ainsi nettement supérieurs à leur moyenne de longue période".

Au delà des prix de la consommation, les français craignent également une recrudescence des taux de chômage, ainsi qu'une non augmentation des salaires, prônée par les instances européennes.

Le secteur de l'énergie responsable du pessimisme ambiant

Pour les analystes, la hausse continue des prix de l'énergie est en partie responsable de ce petit moral. Selon Alexander Law de Xerfi, "la portée psychologique de ces produits est très importante". Les factures régulières ainsi que l'affichage du prix "en grands caractères le long de toutes les routes de France" n'aidant en rien à l'apaisement des ménages.

La consommation remise en cause

Tous ces éléments conduisent à une consommation plus réfléchie, les français préférant les achats nécessaires aux éléments de conforts. Les ambitions quant à l'épargne sont également revus à la baisse à avec une diminution de 2 points quant à leur confiance sur une  capacité d'épargne actuelle et future.

Des points positifs

Certains points font l'objet d'un regain de confiance des français. Ainsi, si  l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée se maintient, ceux-ci apprécient mieux (+ 2 points) leur situation financière personnelle et ses perspectives d'évolution.

Article publié le vendredi 25 février 2011 à 19:02 - © Credixis 2018

Articles liés

Consommation : augmentation des prix en juin, le livret A suivra en août

D'après les données de l'INSEE publiées ce mardi, les prix à la consommation ont à nouveau augmenté de 0,1% au mois de juin 2011. Cette hausse aura notamment pour effet le relèvement du taux de rémunération des livret A de 0,25 points au mois d'août. Lire l'article

France : l'inflation repart à la hausse en février

Après une légère baisse au mois de janvier, l'indice des prix à la consommation (IPC) aurait augmenté de 0,5 % au mois de février selon l'Insee. Une hausse due essentiellement au secteur de l'énergie et des services. Lire l'article

France : hausse de la consommation de 2,8 % en novembre

D'après les données de l'Insee publiées jeudi, la consommation des ménages en produits facturés a augmenté de 2,8 % en novembre. Au mois d'octobre, elle avait diminué de 0,6 %. Pour le gouvernement, il s'agit d'un niveau "historiquement élevé". Lire l'article