> > Comptes courants : un déficit de 4,2 milliards d'euros en avril

Comptes courants : un déficit de 4,2 milliards d'euros en avril

Selon les données publiées par le Banque de France, le compte de transactions courantes était négatif de 4,2 milliards d'euros au mois d'avril. Le compte financier est estimé, brut, à 0,4 milliard d'euros.

Comptes courants : un déficit de 4,2 milliards d'euros en avril

Le déficit des transactions courantes recule de 0,2 milliard d'euros en un mois

Permettant d'apprécier l'évolution économique d'un pays par rapport aux autres, la balance des paiements est publiée chaque mois, pour les données françaises, par la Banque de France (BdF).

Selon la BdF, « le déficit des transactions courantes s'établit à -4,2 milliards d'euros en avril après -4,4 milliards en mars (données cvs-cjo) ».

Dans le détail, la banque centrale française note une « légère dégradation du déficit des échanges de biens », ce déficit étant enregistré à 6,1 milliards d'euros au mois d'avril contre -6,0 milliards d'euros en mars.

Concernant les échanges de services, la BdF estime l'excédent à 1,6 milliard d'euros en avril, soit 0,2 milliard de moins que le mois précédent.

Ces résultats sont compensés par un excédent des revenus de près de 0,5 milliard d'euros, avec 2,7 milliards d'euros en avril contre 2,2 milliards d'euros en mars.

Le compte financier brut augmente de 10,2 milliards d'euros en un mois

Affiché à -9,8 milliards d'euros en mars, le compte financier (brut) est repassé dans le positif en avril avec un montant mensuel de 0,4 milliard d'euros.

Au total, la BDF note une sortie de capitaux de près de 20,7 milliards d'euros, qu'il s'agisse d'investissements directs (-1,6 milliard d'euros sur l'ensemble) ou d'investissement en portefeuille (-18,4 milliards d'euros).

« Les opérations de prêts et emprunts (autres investissements) entraînent des entrées de 18,8 milliards, reflétant une reprise des financements obtenus auprès des non-résidents », précise le rapport de la BDF.

Les avoirs de réserve affichent pour le mois d'avril un déficit de 0,7 milliard d'euros en avril, alors qu'en mars, la Banque de France enregistrait un excédent de 0,8 milliard.

Les différents paiements liés aux instruments financiers dérivés et autres investissements rapportent quant à eux 21,1 milliards d'euros.

Article publié le jeudi 14 juin 2012 à 17:06 - © Credixis 2017

Articles liés

Interdit bancaire : les chiffres de la Banque de France

Depuis 1955, la Banque de France recense au sein du Fichier central des chèques (FCC) tous les incidents de paiement déclarés par les organismes bancaires ou assimilés. Lire l'article

Le nombre de dossiers surendettement explose en mars

En mars 2009, la Banque de France a accusé réception de 21 747 nouveaux dossiers de surendettement au sein de son secrétariat des commissions départementales surendettement. Lire l'article

Surendettement : la Banque de France fait le point

Sur la base des données recensées en 2007, la Banque de France gestionnaire du Fichier Central des Chèques (FCC) et du Fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) a dressé le portrait robot du surendetté type. Lire l'article