> > Banques : UFC-Que Choisir propose un comparateur de frais

Banques : UFC-Que Choisir propose un comparateur de frais

UFC-Que Choisir a annoncé ce mardi le lancement sur son site d'un comparateur de frais bancaires. Pour l'association, cet outil permettra de vérifier l'effectivité des engagements pris par les banques en terme de transparence et de modération des tarifs.

Banques : UFC-Que Choisir propose un comparateur de frais

Les tarifs de 126 banques comparés

Dénonçant un « énième coup de bluff » voire une « inertie » des banques vis-à-vis de leurs clients et des engagements contractés depuis septembre 2010, l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a mis en place un nouvel outil pratique de comparaison en ligne.

Disponible sur le site de l'association et gratuit pour les non-adhérents jusqu'au 12 juin 2012, l'outil propose ainsi une comparaison dans les détails des frais réels facturés par 126 banques françaises, physiques ou en ligne.

Pour cette comparaison, l'UFC-Que Choisir propose 9 profils, dont un profil personnalisé. Les 8 autres profils se répartissent sur trois catégories d'âge et plusieurs types d'utilisation :

  • une catégorie « Jeune » regroupant les 16-25ans, pour laquelle sont définies une consommation de services bancaires « faible » et une consommation « moyenne » ;
  • une catégorie « Actif » pour les 26-60 ans qui regroupe trois profils de consommation (faible moyenne et intense) ;
  • une catégorie « Sénior » (plus de 60 ans), avec également trois profils de consommation.

Un outil d'aide aux particuliers et de prise de conscience

Par cet outil, l'association de défense des consommateurs souhaite aider les particuliers à « trouver la banque la moins chère près de chez [eux] et adaptée à [leurs] besoins personnels ».

Pour l'UFC-Que Choisir, ce comparateur n'a pas qu'une portée pratique, il vise également à rappeler aux banques et au gouvernement les engagements pris en matière d'harmonisation des prix.

L'association dénonce ainsi l'absence d'une mise en place concrète par les banques d'une « nouvelle génération de forfaits personnalisables par le client ». L'application du principe de transparence est également critiquée par l'UFC-Que Choisir.

En parallèle, l'association a annoncé avoir adressé au ministère de l'Économie de nouvelles propositions « pour contraindre les banques à des tarifs plus lisibles, moraliser leurs pratiques, simplifier la mobilité bancaire et, enfin, garantir un véritable accès des offres destinées aux plus fragiles ».

Article publié le mercredi 06 juin 2012 à 14:06 - © Credixis 2017

Articles liés

L'offre de crédit repart à la hausse depuis l'automne

Selon les chiffres publiés tout début février par la Banque de France, les banques ont largement ouvert le robinet des crédits depuis l'automne en appliquant des critères d'octroi moins stricts. Une situation qui devrait perdurer jusqu'à fin mars au minimum. Lire l'article

Assurance emprunteur : l'UFC-Que Choisir autorisée à parler de détournement

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir accusée en diffamation par 93 banques françaises suite à son article sur le « scandale » de l'assurance emprunteur a été confortée dans ses propos par le tribunal de grande instance de Paris le 23 septembre dernier. Lire l'article

Crédit : 2009, une année contrastée

Alors que l'année 2010 débute, l'heure est au bilan quant à l'année écoulée. Sur le terrain du crédit, 2009 restera marquée par une forte baisse des taux de prêts mais aussi par un net tassement des encours de production. Lire l'article