> > Banques : la production de crédits inchangée en août

Banques : la production de crédits inchangée en août

Selon le dernier bilan de la Banque de France publié ce mardi, l'évolution de la production de crédits au secteur privée non financier au mois d'août est quasi similaire au mois précédent.

Banques : la production de crédits inchangée en août

Les tensions des marchés financiers n'ont pas inquiété la production de crédits en août

Contrairement à ce que craignaient plusieurs experts et cabinets d'analyse, la production de crédit des banques françaises n'a pas ou très peu été influencé par les tensions connues cet été par les marchés financiers européens et mondiaux. Du moins pour les crédits alloués aux particuliers et aux sociétés non financières.

Plus exactement, ce "nouvel effet crise" n'as pas été reporté sur la production du mois d'août 2011. "En août, la croissance des crédits aux sociétés non financières se poursuit à rythme inchangé" a ainsi rapporté la Banque de France (BdF) dans son bilan mensuel.

+6,0 % de crédits au secteur non financier.

Dans le détail, la BdF fait ainsi état d'une progression quasi-similaire à celle du mois de juillets avec quelques légères variations de-ci de-là.

Concernant l'ensemble des crédits accordés au "secteur privé non financier", le taux de croissance en août est estimé à +6,0 % contre 6,1% au mois de juillet.

Sur les crédits alloués aux "sociétés non financières" (SNF), le taux de croissance est inchangé par rapport au mois de juillet (+4,5%). Une très légère hausse est toutefois observée pour les crédits à l'investissement avec +5,0 % contre +4,8 % le mois précédent. En rythme annuel, le taux de croissance des crédits de trésorerie aux SNF est estimé à +5,8 %.

Au sujet des crédits contractés par les ménages, la BdF note le maintien d'un rythme de croissance élevé, +7,1% en août contre +7,2 % en juillet.

Toujours inscrits dans une dynamique élevée, les crédits immobiliers semblent néanmoins tendre vers un fléchissement, avec la perte de 0,3 points en un mois (+8,4 % en aout, +8,7 % en juillet). Au mois de juin 2011, le taux de croissance de ces crédits était  de + 8,8 %.

"Le taux de croissance annuel de leurs crédits de trésorerie reste modeste (1,9 %, comme en juillet)" précise par ailleurs la Banque de France.

Article publié le mercredi 28 septembre 2011 à 14:09 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Vers une diminution des frais de cartes bancaires ?

Dans la ligne de mire de l'Autorité de la concurrence quant aux tarification des cartes bancaires, les banques françaises ont proposé de réduire leurs commissions interbancaires de paiement ainsi que les factures de capture de carte. Lire l'article

Banques : l'ACP confiante mais vigilante sur les stress-tests et l'immobilier

Malgré un exercice relativement bon en 2010, le président de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), Christian Noyer, a appelé, ce mardi, à la vigilance des banques quant à la tarification et la "faiblesse des marges" de leurs crédits immobiliers. Lire l'article

L'offre de crédit repart à la hausse depuis l'automne

Selon les chiffres publiés tout début février par la Banque de France, les banques ont largement ouvert le robinet des crédits depuis l'automne en appliquant des critères d'octroi moins stricts. Une situation qui devrait perdurer jusqu'à fin mars au minimum. Lire l'article