> > Assurance emprunteur : le montant des cotisations en hausse de 4%

Assurance emprunteur : le montant des cotisations en hausse de 4%

Réformées en septembre 2010 par la loi Lagarde, les assurances emprunteurs, obligatoires lors de la contraction d'un prêt ont vu leur cotisations grimpés de 4 % en 2010 selon une étude FFSA/Gema.

Assurance emprunteur : le montant des cotisations en hausse de 4%

Une assurance obligatoire

Lors de la contraction d'un prêt quel qu'il soit, crédit immobilier, crédit à la consommation  ou crédit aux entreprises, l'emprunteur est obligé de souscrire une assurance décès emprunteur. Depuis le 1er septembre 2010, ces assurances ont été réformés par la loi dite Lagarde.

Depuis cette réforme, il est tout à fait possible de souscrire cette assurance auprès d'un organisme différent de l'organisme prêteur, sans aucune modification des conditions des taux de prêt accordés possible. Plus exactement,via cette délégation d'assurance,l'emprunteur peut contracter un contrat d'assurance emprunteur individuel dans un autre établissement, à un "niveau de garantie équivalent au contrat d'assurance de groupe" proposé par l'établissement prêteur.

Cette possibilité peut s'avérer très intéressante pour l'emprunteur tant les tarifs peuvent varier. "Que l'emprunteur soit jeune ou plus âgé, le tarif des contrats proposés par les banques, est toujours le même alors qu'avec un contrat individuel, ce coût peut être divisé par quatre ou cinq pour les meilleurs profils" explique ainsi le groupe Vitae assurance.

D'après une étude IFOP, près de 60 % des emprunteurs ne connaissent pas cette possibilité de "délégation d'assurance".

Le montant des cotisations a grimpé de 4 % en 2010

Selon un étude publiée par la fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) et le groupement des entreprises mutuelles d'assurances (GEMA), entre 2009 et 2010, le montant des cotisations pour ces assurances emprunteurs ont augmenté de 4 %.

D'après l'étude, 67 % des contrats d'assurances seraient liés à des crédits immobiliers soit   un montant de 5219 millions d'euros au titre des cotisations ; 25 % des contrats (1944 millions d'euros) concernent les crédits à la consommation ; les crédits aux entreprises représentent eux 8 % des contrats (594 millions d'euros). En 2010 par rapport à 2009  les cotisations pour ces 3 types de produits ont ainsi évolué respectivement de +7 % , -2 % et +6 %.

Concernant la délégation d'assurance, l'étude constate que seuls 11 % des crédits immobiliers en sont l'objet, ce qui représente un montant de 829 millions d'euros.

Article publié le mercredi 14 septembre 2011 à 13:09 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

La renégociation de prêt fait carton plein !

Avec des taux de crédit immobilier en chute libre, les particuliers se ruent vers la renégociation de prêt. Le but n'est pas forcément de réduire le montant des échéances mensuelles mais plutôt de raccourcir la durée des prêts. Lire l'article

Crédit immobilier : les taux d'intérêts au plus bas depuis 1945 !

Selon le dernier baromètre de l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux de crédit immobilier ont atteint en septembre leur plus bas niveau depuis l'après-guerre à 3,30% hors assurances. Lire l'article

Baisser de rideau pour la chute des taux de crédit immobilier ?

S'ils ont encore enregistré une diminution au cours du mois, les prévisions s'annoncent moins radieuses pour la fin de l'année. Une hausse allant de 0,3 à 0,4 % est ainsi prévue... Lire l'article